Forum du Stress au Travail

Forum du Stress au Travail

problème d\'exploitation

0 appréciations
Hors-ligne
bonjour tous le monde,

je suis nouveau dans ce forum et j'ai un grand problème professionnel. en effet, je suis un jeune ingénieur avec expérience dans le domaine de l'assurance, je travaille dans le marketing stratégique et vu que j'ai des qualités et compétences informatiques, tout le service marketing fait appelle à mes services (requetes datawarhouse, etudes ponctuelles...), meme le service animation commerciale balance le poids de tous les travaux sur mon dos. ce service d'animation est composé de cadres vachement bien payé que moi, vachement sous charger que moi, et leur mot clé c'est à chaque fois qu'ils ont besoin d'information ou de reporting (supposé élboré par eux) ils font appelle a moi en me saisissant par mail et écrit. le problème c'est que mon chef hierarchique ne peut pas dire non car il y a personne qui peut faire des interrogations complexes sur de grandes bases et de mener des analyse que moi. du coup je suis noyé par les requetes de ces gens et finalement c'est eux qui récolent le fruit de toute ma matière. conseillez moi svp. avant d'oublier, j'ai un problème de communication en francais c a d que j'ai des idées que je trouve des diffucltés à exprimer et j'ai le trac pendant des présentations devant un auditoire. conseillez moi svp

0 appréciations
Hors-ligne
Cher Dani,

il faut absolument que vous appreniez à dire Non ! Et bien sûr, sans que ce soit blessant pour votre entourage... je vais vous donner la combine.

Mais avant toutes choses voyez bien que si vous êtes corvéable à merci, d'une certaine manière vous vous positionnez déjà en esclave, et non pas en futur chef, alors pourquoi vous donnerait-on du galon ? Vous avez pourtant de fameuses possibilités.

D'après ce que dites, vous êtes le seul dans votre entreprise, à maitriser à fond l'outil informatique et en particulier l'interrotique. En conséquence de quoi personne d'autre que vous, ne peut dire exactement quel est le temps nécessaire pour répondre correctement à une requète. Vous allez donc exploiter cet avantage.

Pour commencer faites la liste des requètes en attente, avec le sujet, le nom du demandeur, et une priorité allant de 1 à 5. Muni de cette liste, allez voir votre chef (celui qui ne sait pas dire non) et demandez-lui s'il est d'accord sur les priorités que vous avez indiquées en face de chaque requète. S'il est réticent à prendre position ce n'est pas grave, dans ce cas discutez 5 minutes avec lui gentiment et laissez vos priorités telles qu'elles sont. Laissez lui la liste pour l'aider à calmer le jeu, et conseillez-lui de vous envoyer directement les demandeurs. Dites-lui que c'est "afin que vous puissiez mieux affiner vos réponses".

La prochaine fois qu'on viendra vous trouver pour vous donner une nouvelle tâche, sortez votre liste. Discutez avec votre client (car c'est bien ainsi qu'il se positionne, il est le client et vous êtes le fournisseur, ainsi vous êtes à son service). Montrez la liste à votre client, dites-lui bien que sa demande est forcément en concurrence avec celles des autres. Mettez en avant les questions posées par les demandeurs qui ont un grade supérieur au sien, et dites-lui que vous avez la pression. Vous ne pouvez peut-être pas dire non, mais vous pouvez remettre aux calendes grecques.

Faites le travail à votre rythme, sans prendre le risque de faire une erreur en voulant aller trop vite. Car je vois bien la stratégie de vos compagnons de travail : tant que le travail est bien fait, ils le montrent à leurs chefs sans dire que c'est vous qui l'avez fait, et c'est eux que l'on félicite. Mais que se passerait-il s'il y avait une erreur ? Sans doute diraient-ils que c'est vous qui l'avez faite...

Si la liste devient de plus en plus longue, ce n'est pas votre problème mais celui de votre patron. Gardez bien cela à l'esprit et soyez prêt à former quelqu'un pour vous assister dans votre travail, demandez un adjoint à temps partiel ou à temps plein : même si on ne vous le donne pas, cela attirera positivement l'attention sur votre travail.

Soyez prêt à changer de poste, car vous ne pouvez à la fois prétendre que vous avez trop de travail, et en même temps refuser de partir sur un autre poste. Personne n'est irremplaçable et clamez le bien fort, surtout si vous êtes irremplaçable... Car c'est ainsi que l'on fera attention à vous et que l'on vous récompensera.

C'est malheureux à dire, mais dans une ambiance générale d'ingratitude, ce n'est que lorsque vous réussirez à ralentir adroitement, que vous obtiendrez la considération que vous méritez. Par "ralentir adroitement", j'entends "ne pas présenter les choses comme une décision de votre part de ralentir, mais comme une nécessité extérieure à votre volonté, dictée par une exigence de qualité".

Bon courage Dani, si vous voulez en savoir plus, je vous conseille l'ouvrage :
"le non-verbal, clé de la communication", que vous pouvez vous procurer sur ce site :
http://www.formation-anti-stress.com/boutique-tag-livres.html

Cordialement,
l'animateur du forum



Dernière modification le 10-01-2011 à 11:13:12
Animateur du forum

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 110 autres membres