Forum du Stress au Travail

Forum du Stress au Travail

Le coût du stress

0 appréciations
Hors-ligne
Si le stress entre aujourd'hui au cœur des préoccupations des entreprises c'est qu'il a un coût, un coût social et un coût économique. Pour simplifier les choses on considérera que l'entreprise ne s'intéresse qu'au coût économique puisque le coût social est reporté sur les individus et sur l'Etat, ce qui ne concerne pas directement l'entreprise.

Dans ce contexte l'entreprise décidera d'agir pour lutter contre le stress à partir du moment où les bénéfices attendus seront plus élevés que les coûts observés.

Le premier problème qui se pose est celui de l'observation de ses coûts, quels sont-ils, comment les chiffrer ?

Un premier indice : l'absentéisme, différentes études dont celles du cabinet Stimulus (http://www.stimulus-conseil.com/index.php ) donne un premier élément de réponse au coût du stress via l'observation de l'absentéisme et en considérant que 50 à 60 % de l'absentéisme est dû au stress.
Il est ensuite peu difficile de chiffrer les coûts à partir de l'absentéisme total observé dans l'entreprise, des salaires et du coût de remplacement des salariés.
C'est un premier élément et certainement le plus facilement calculable mais ce n'est pas le seul, se pose également la question de l'efficacité et au rapport coût/ bénéfice évoqué précédemment.
Le problème est alors plus complexe car une forte implication dans le travail, une réactivité importante ou encore un rythme de travail élevé induisent du stress mais aussi une productivité élevé.
On peut alors se demander si le stress ne serait pas le prix à payer pour obtenir une forte productivité dans une entreprise.
Si il faut relâcher toute pression sur les salariés et diviser la masse de travail par 2 pour réduire le stress dans une entreprise, nulle doute que les coûts seront plus élevés que les bénéfices réalisés.

Comment calculer les bénéfices pour une entreprise de la gestion du stress, là est toute la question et le sujet du mémoire que je vais commencer à élaborer, alors si vous avez des éléments de réponse à m'apporter n'hésitez pas, j'en serais ravi.

Cordialement

Jérôme Ramajo

0 appréciations
Hors-ligne
bonjour,
je vais sûrement en surprendre plus d'un en annoncant que le stress, tout comme l'absence de sécurité sont des freins à la productivité. Pour preuve la définition même du stress qui est une situation ou une personne n'a pas les moyens de "produire". Soit parce qu'on ne lui donne pas ces moyens, soit parce qu'elle ne se donne pas les moyens.
Se donner les moyens soi-même c'est difficile et mieux vaut se faire aider pour démêler les tenants et les aboutissants.
Pour les moyens externes à soi-même, ils ne sont pas toujours compris comme des freins au travail productif; La solution pour débloquer une situation ou pour mettre en évidence les sources de stress est de mettre en évidence les freins à la productivité. Et là vous risquez sûrement de trouver une oreille attentive..
ALAIN MICHELET

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 110 autres membres